Journal quotidien


Nous pouvons imaginer l’école-maison de plusieurs manières…  on peut y rêver des années avant…  mais rien ne nous prépare vraiment à ce quotidien routinier en tête-à-tête avec notre enfant, et même souvent, avec plusieurs enfants.

Rien ne nous prépare vraiment à la confrontation, au refus de travailler, aux pleurs de découragement, aux bouderies, aux revendications, à la difficulté d’un de nos enfants, à la déception, etc…  rien.

Je marchais tout à l’heure et je me demandais quelle était, selon moi, une des forces essentielles à maîtriser pour arriver à bien vivre le quotidien de l’école-maison.

On pourrait penser à la patience… effectivement c’est un outil très précieux à posséder mais ce n’est pas essentiel.  On peut apprendre à être plus patient progressivement si on accepte l’imperfection dans nos vies, et surtout, dans notre classe.

On pourrait penser à la discipline…  naturellement, il est plus facile de gérer le quotidien lorsqu’on est discipliné.  Une personne qui procrastine continuellement n’arrive jamais à bien établir une plage horaire stable pour faire la classe-maison puisqu’elle remet toujours à plus tard les choses importantes à faire.

On pourrait penser à l’amour…  je pense aussi qu’il faut aimer nos enfants…  mais l’amour ne suffit pas toujours à surmonter tous les obstacles qu’on peut rencontrer en classe-maison.

On pourrait penser à tellement de choses : patience, tolérance, motivation, etc…

Mais, sérieusement, je pense avoir trouvé LA PLUS BELLE FORCE à posséder pour ce travail :

la bienveillance

Oui…  la bienveillance… c’est belle qualité qui nous porte à désirer le bien et le bonheur de l’enfant devant soi »  C’est de l’amour en action

En fait, sans réellement s’en rendre compte, toutes les mamans qui font l’école-maison sont souvent des personnes bienveillantes…  ne serait-ce parce que l’enfant devient SA priorité au quotidien.  Tout le quotidien devient axé sur lui…  notre maisonnée tourne autour de l’éducation de cet enfant.

Mais plus encore…

Il n’y a pas d’apprentissage si on entre dans un rapport de force avec cet enfant…  nous devons établir avec cet enfant une relation de confiance…  une relation ou chacun prend sa place, n’étant ni totalement le maître, ni totalement l’élève puisque d’un côté comme de l’autre nous apprenons.

Aimer son enfant…  vouloir son bien…  l’apprécier tel qu’il est.  Tout un défi!  Il faut accepter que l’enfant devant soi n’est pas, et ne sera probablement pas, le nouveau génie de cette génération.  Il faut faire le deuil de cette mentalité que NOTRE enfant est le nouveau petit génie du coin ou le pire cancre de ce siècle!  Il est simplement ce qu’il doit être… un enfant qui mérite qu’on s’y intéresse.

Laisser notre enfant grandir comme il a besoin de grandir…  accepter qu’il a besoin de jouer, qu’il a besoin de rigoler, qu’il a besoin de bouger, etc…  S’asseoir en classe n’est qu’une infime partie de ses besoins réels.  Il faut réussir à prendre une place auprès de lui tout en respectant ce qu’il est.

La bienveillance apporte des gestes concrets auprès de lui : réconfort, encouragement, chaleur, respect,…  communication!  Écouter…  hum…  Écouter vraiment, pas seulement entendre… Écouter l’enfant pour découvrir son besoin réel, pas le besoin qu’on devine…  le besoin réel!

La bienveillance nous donne la possibilité de poser un autre regard sur l’enfant devant soi.  Il n’est plus seulement un enfant mais une personne ( comme le mentionne d’ailleurs si bien Charlotte Mason dans ses principes ).

Bienveillance…  croire et avoir une confiance inébranlable que nous et nos enfants sommes compétents et remplis de ressources.  Vouloir son bien, certes, mais le nôtre aussi😉

En résumé, la plus belle des forces à posséder en classe-maison reste pour moi la bienveillance.

5 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Il est simplement ce qu’il doit être… un enfant qui mérite qu’on s’y intéresse.
    Pour moi tout est là. Parce que pour le reste il,est certain qu’on manquera de patience, qu’on laissera la discipline se relâcher et que l’amour au quotidien doit bien s’exprimer de manière concrète. La bienveillance… J’aime bien mais pour moi c’est ta petite phrase citée plus haut qui m’interpelle le,plus: parce qu’un enfant mérite qu’on s’y intéresse…

    J'aime

  2. Quel beau billet….tu me fais tellement penser à mes cours de communication non-violente ! Quel besoin se cache !

    Je te rejoins totalement..et dans les moments difficiles de découragement, de période décousue ! La conviction que c’est le bon chemin pour nos enfants..me pousse encore et encore…

    J'aime

  3. c’est une qualité également essentielle pour le professeur dans sa classe. Un professeur que j’apprécie m’a dit un jour « tes élèves n’ont pas besoin de ton amour, ils ont besoin de ta bienveillance ». eh oui! ils ont l’amour de leur famille, ils n’ont pas besoin du mien. Ce serait un fardeau pour eux et pour moi. Dans la classe, il peut arriver que l’on soit puni mais la punition faite l’élève sait que le maître est passé à autre chose et ne lui en tient pas rigueur. Il sait qu’il n’a pas « blessé » le maître car il n’y a pas de lien d’amour filial. c’est un des rares côtés négatifs que je trouve à l’IEF, ce trop plein d’amour qui peut rendre parfois les relations parents/enfants très difficiles. Alain l’a très bien dit dans ses « propos sur l’éducation ».

    J'aime

    1. Je pense aussi que le lien parent-enfant joue parfois en notre défaveur en classe-maison. Il devient difficile d’être «exigeant» devant un enfant qui peine à travailler. On a tendance à se laisser manipuler plus facilement lorsque c’est notre enfant qui se plaint!😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s