Dictées préparées de la semaine


Mon fils-4

( Nous sommes sur un bateau à vapeur )

Imaginez une longue cave ardente, une allée des catacombes, embrasée par le reflet rougeâtre d’une dizaine de fours en pleine combustion.  Des hommes presque nus, activant le feu, fouillant les cendriers, s’agitaient devant ces brasiers qui congestionnaient leurs faces ruisselantes.  Dans la chambre aux machines, on étouffait.  Ici, l’on brûle.

Alphonse Daudet, «Jack»

  1. Mode et temps de «imaginez»?
  2. Compléments d’objet de «imaginez»?  À quel genre sont-ils?
  3. Ardent et ardeur sont de la même famille.
  4. Allée, avenue, rue.  Genre de tous ces noms?  Observe l’orthographe.
  5. Catacombes, embrasée, combustion, chambre.  Observe l’orthographe.
  6. Reflet, soufflet : trouve un verbe en -er dérivé de ces noms.
  7. Suffixe, dans rougeâtre?  Trouve d’autres adjectifs ayant le même suffixe.
  8. Dizaine : quel est le suffixe?  il vient de quel nom ? Observe l’orthographe.
  9. Justifie le pluriel de «fours»
  10. Que signifie en pleine combustion?
  11. Nature et fonction de «hommes»?
  12. Quels sont les compléments d’objet de «activant», «fouillant», «congestionnaient»?
  13. Nature et fonction de «ces»?
  14. «Brasiers» et «cendriers» ont le même suffixe : lequel?
  15. Sujet de «congestionnaient»?  que veut dire ce mot?
  16. Mode et temps de «étouffait» conjugue ce temps en entier.
  17. Que remarques-tu devant «on»? À quoi sert ce «l’»?
  18. Observe l’orthographe «brûle»

Dictée 2

***source : L.Geslin «Méthode de Composition française »

Mon fils-3

Le jeune héros se retrouve perdu dans le brouillard…

Dérouté, désorienté et craignant maintenant pour sa vie, il chercha le point le plus élevé qu’il put trouver sur le banc de sable. Un calme étrange l’envahit, un détachement de lui-même. Il se demanda si c’était le commencement de la fin.  Quand il cria, ce fut uniquement pour entendre le son de sa voix et s’assurer qu’il était encore en vie, mais lorsqu’il eut commencé, il ne s’arrêta plus.  Il cria, il hurla jusqu’à en avoir mal à la tête, jusqu’à s’en casser la voix.

Michael Morpurgo, «Le Roi arthur»

Accords : dérouté, désorienté…  le point le plus élevé

homophones : la fin – le son – s’en casser

Mots à retenir : banc – lui-même – voix

 

Dictée 1

*** imparfait et passé simple

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s