Thème : préjugés et les stéréotypes


La semaine prochaine… un choix de thème particulièrement différent et moins lourd puisque j’ai une grosse semaine de prévue ! 😉

Comme je l’ai déjà mentionné, je choisis nos thèmes en fonction des sujets qui apparaissent au sein de notre famille présentement.  Comme je tiens à poursuivre un travail adéquat dans nos programmes scolaires, j’essaie de puiser mes ressources dans les manuels de chacun des niveaux des enfants.  Je m’assure ainsi que la matière sera couverte malgré un parcours atypique.

Mon thème pourrait être exploité de long en large sous plusieurs aspects..  mais, dans mon cas, mes deux derniers sont jeunes et ne voient pas ce qu’il y a de «bizarre» à côtoyer une personne d’une autre religion ou d’une autre nationalité, de se lier d’amitié avec une personne ayant un handicap quelconque ou de voir un homme occuper un emploi traditionnellement féminin.  Cependant, je tiens à soulever la question et surtout leur faire prendre conscience que nous avons TOUS des préjugés un jour ou l’autre!

Je pense que tout le monde a déjà bien compris ma routine de travail : j’insère le thème dans une base individuelle de travail.  Au lieu de vous élaborer chacune de mes journées avec toutes les matières, je ne vous donne que mon  thème inséré ici et là dans ma semaine.

 

Voici mon document de travail :

Préjugés_planification

 

Ma semaine ressemblera à ceci :

Lundi

Présentation du thème :

Je donne ces quelques phrases à lire individuellement :

  • Tous les Québécois aiment le hockey.
  • Les garçons sont plus agressifs que les filles.
  • Mon père s’occupe de mes petites soeurs à la maison pendant que maman travaille.
  • Une personne ayant l’air riche qui, dans un restaurant, est servie avant une autre qui semble moins riche
  • Une femme qui est refusée pour une promotion en faveur d’un homme.
  • Ma mère est mécanicienne.
  • Les hommes sont plus aventureux et plus courageux que les femmes.
  • Les femmes sont plus sensibles que les hommes.
  • Tous les autochtones sont alcooliques
  • Un officier de police qui surveille de plus près un adolescent de race noire plutôt qu’un adolescent de race blanche qui se tiennent en face d’un magasin.
  • Une femme de trente ans qui reçoit un meilleur service qu’une femme de 70 ans par le personnel d’un magasin.
  • C’est le rôle exclusif des femmes de soigner leurs enfants lorsqu’ils sont malades.
  • Les femmes doivent cuisiner et faire le ménage pendant que les hommes travaillent à l’extérieur.
  • Les pauvres sont moins travailleurs que les riches.
  • Tous les jeunes sont des délinquants ou des voyous.
  • C’est à mon père qu’il revient de réparer le grille-pain.

Est-ce que ces affirmations sont toujours vraies?

 

On écoute quelques capsules humoristiques

Je leur demande leurs impressions…  sans plus.  Je mentionne simplement que dans la prochaine semaine nous expliquerons ce que sont les préjugés et les stéréotypes.  Pour le moment, je les laisse réfléchir un peu…

____________________________________________________

Mardi

Ce dessin a été réalisé par Jacques Azam. (© Milan Presse)
Ce dessin a été réalisé par Jacques Azam. (© Milan Presse)

 

Encore une fois, je laisse les enfants regarder cette illustration et on en discute.

 

Je lis à haute voix : UNE FAMILLE ORIGINALE 

Qu’est-ce qu’il y a de particulier dans cette histoire?  Qu’est-ce qui étonne Claudie?  Est-ce que cela t’étonne?

 

Je donne quelques définitions :

Qu’est-ce qu’un préjugé ? C’est une opinion toute faite, un jugement non fondé sur des faits réels, non vérifié par des recherches.

Qu’est-ce qu’un stéréotype?  Un stéréotype est une idée préconçue que l’on attribue à un groupe de personnes mais qui ne se révèle pas forcément vrai.   (Ex : le rôle que l’homme ou la femme devrait avoir – comme dans notre texte )

On revient sur les affirmations de lundi :

  • Tous les Québécois aiment le hockey. (préjugé)
  • C’est le rôle exclusif des femmes de soigner leurs enfants lorsqu’ils sont malades.(stéréotype)
  • Les garçons sont plus agressifs que les filles.(préjugé)
  • Une personne ayant l’air riche qui, dans un restaurant, est servie avant une autre qui semble moins riche(préjugé)
  • Une femme qui est refusée pour une promotion en faveur d’un homme.(stéréotype)
  • Un officier de police qui surveille de plus près un adolescent de race noire plutôt qu’un adolescent de race blanche qui se tiennent en face d’un magasin.(préjugé)
  • Une femme de trente ans qui reçoit un meilleur service qu’une femme de 70 ans par le personnel d’un magasin. (préjugé)
  • Les hommes sont plus aventureux que les femmes.(préjugé)
  • Les femmes sont plus sensibles que les hommes.(préjugé)
  • Tous les autochtones sont alcooliques (préjugé)
  • Les pauvres sont moins travailleurs que les riches.(préjugé)
  • Tous les jeunes sont des délinquants ou des voyous.(préjugé)
  • Mon père s’occupent des mes sœurs à la maison pendant que ma mère travaillent à l’extérieur.(stéréotype)
  • Ma mère est mécanicienne.(stéréotype)

On verra cette semaine plusieurs catégories de préjugés, l’effet néfaste qu’ils ont sur nous et ce qu’on peut faire pour les éviter ou corriger une situation

 

Lecture personnelle : 

pour mon fils de 4e année

Un drôle de garçon s’est installé dans le quartier de Bastien. Il s’appelle Gaby. Il est bizarre et différent des autres. Bien qu’il ait dix-huit ans, son cerveau est resté celui d’un enfant de trois ans. Bastien aimerait bien savoir pourquoi Gaby sourit tout le temps. Comment apprivoiser ce grand garçon qui tremble comme une feuille dès qu’on lui adresse la parole ?

pour mon fils de 6e année

Billy Elliot vit dans une petite ville minière d’Angleterre. Dans la famille Elliot, on est mineur de père en fils et, depuis de longues semaines, on se bat pour que le gouvernement ne ferme pas les mines. Dans la famille Elliot, on fait de la boxe de père en fils mais, sur le ring, Billy esquive les coups, fait des pirouettes. On dirait qu’il danse. Et c’est ce qu’il aime Billy, danser. Et il est doué. Si doué qu’il pourrait un jour devenir danseur étoile. Mais pour ça, il va devoir se battre. Pour la famille Elliot commence alors un nouveau combat, plein d’espoir…

  ____________________________________________________

Mercredi

Français – lecture et travail sur le texte.

6e année :   «Jeans, tutu et préjugés » de Michèle Marineau ( Mémo Mag 6e)

***  si le texte vous intéresse, écrivez-moi en privé et je le numériserai.

Travail sur le texte :

  1. Les différentes opinions émises par les personnages constituent-elles des préjugés? Explique ton point de vue.  ***voir mon document de travail
  2. Comment juges-tu l’attitude de Raphaël lorsqu’on le traite de « femmelette? »
  3. Si tu avais été à la place de Raphaël, comment aurais-tu réagi?
  4. Fanny et Niko ont-ils raison de renoncer à leurs projets? Que ferais-tu à leur place?

Question oralement : En quoi ce texte illustre notre thème de la semaine?

Voici mon document de travail : Jeans, tutu et préjugés

 

4e année :   « La peau bleue »

Travail sur le texte :

  1. Pourquoi celui qui raconte est-il triste?
  2. Qui vient aider le narrateur?
  3. Que font-ils ensemble?
  4. Comment comprends-tu la dernière phrase?
  5. Relève tous les verbes conjugués à la première personne du singulier.  À quels temps sont-ils conjugués?  Qui désigne ce « je »?

Question oralement : En quoi ce texte illustre notre thème de la semaine?

Voici mon document de travail : La peau bleue_travail sur le texte

____________________________________________________

Jeudi

On retrouve toutes sortes de préjugés :

  1. Racisme ou antisémitisme: croire que la race, la couleur de la peau ou la culture rend certaines personnes inférieures (p.ex. croire que les blancs sont supérieurs aux gens de couleur ou à ceux qui pratiquent le judaïsme).
  2. Préjugé de classe: croire que certaines classes économiques sont supérieures (p. ex. les riches sont supérieurs aux pauvres).
  3. Sexisme: croire que le sexe et le genre déterminent le statut (p.ex. les garçons et les hommes sont supérieurs aux filles et aux femmes).
  4. Imagisme: croire que l’apparence et le style déterminent le statut (p.ex. les personnes « peu séduisantes » sont inférieures à celles qui sont « séduisantes »).
  5. Homophobie/Hétérosexisme: croire que l’orientation sexuelle rend un groupe inférieur (p. ex. les hétérosexuels sont supérieurs aux homosexuels).
  6. Discrimination fondée sur la capacité physique:croire que la capacité physique ou mentale rend un groupe supérieur à un autre (p. ex. les handicapés sont inférieurs aux personnes sans handicap).
  7. Âgisme:croire que l’âge détermine le statut (p.ex. les adultes sont supérieurs aux jeunes et aux aînés).

 

Quels effets néfastes ont les préjugés?

 Avec le temps, une personne peut croire ce qu’elle entend à son sujet et peut commencer à se faire à l’idée qu’elle est supérieure ou inférieure.

Cela peut entraîner : une souffrance émotive; un manque d’estime de soi; un sentiment d’inutilité ou un manque de contrôle; une culpabilisation des victimes; une perte d’espoir pour l’avenir; une peur des autres ou une méfiance à leur égard; un non-respect des autorités…

Une personne peut s’empêcher de choisir un métier ou une activité qui lui plaît par crainte ( stéréotype)

 

Situation d’écriture de la semaine : 

6e année : Préjugés déjoués : voir ma publication : CLIQUER ICI

4e année : CLIQUER ICI

____________________________________________________

Vendredi

Tu peux aider, de plusieurs façons, à réduire les préjugés ou la discrimination. Voici quelques suggestions :

  • refuse de rire lorsqu’on te conte des blagues racistes ou sexistes;
  • refuse de couper une file d’attente et faire remarquer aux autres que les personnes qui attendent depuis plus longtemps ont le droit d’être servies en premier;
  • refuse de regarder des films, lire des livres, jouer à des jeux vidéos ou participer à des activités qui encouragent la violence ou la discrimination contre certains groupes;
  • confronte tes amis ou tes pairs qui affichent des préjugés ou qui ont des croyances discriminatoires;
  • appuie les associations ou les organismes dont la mission est d’aider à aborder les effets ou l’origine des préjugés;
  • combat les préjugés à l’école en travaillant avec divers groupe de personnes;
  • combat les préjugés au travail en refusant de travailler dans un milieu qui appuie les politiques de favoritisme ou les pratiques discriminatoires.

Un dernier point très important à garder en mémoire : avoir un préjugé ou se faire un avis trop vite sur quelqu’un est bien souvent une erreur !

***J’ai pris plusieurs choses sur le site de « Jeunesse j’écoute »

Publicités

12 commentaires

  1. Vraiment excellent ton thème des préjugés et stéréotypes.Mes filles ont une maladie rare et elles sont déficience visuelle.Malheureusement elles ont fait l’expérience des préjugés.

    J'aime

    1. Voilà pourquoi je choisis ce thème… C’est à nous, les parents, de donner à nos enfants les outils pour vaincre le plus possible les préjugés!!!!

      J'aime

  2. Oh! Que j’aime ce thème, c’est de l’éducation et aussi une leçon de vie. Essentiel! Bravo de l’aborder avec tes enfants de tous les âges. Enrichissant! Les capsules humoristiques m’ont fait rigoler.

    J'aime

  3. Bravo, c’est la première fois que je viens sur votre blog, mais je pense que ce n’est pas la dernière.
    Merci pour tous ces partages.
    Marie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s