Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Planification secondaire 4-5


Mon fils-2 a un rythme bien différent que mes deux plus jeunes puisque je suis « très » exigeante pour lui…  La révision sera ardue à la fin de l’année, alors je suis très rigoureuse!

Travail sur le texte :

  • Il termine un extrait de « l’étranger de Camus »
  • « le client célèbre » de Conan Doyle  ( un extrait p.8-10 )

***  Il travaille sur le personnage : caractéristiques implicites que l’on peut déduire et le schéma actanciel de l’extrait.

Étude de la langue :

  • La coordination et la juxtaposition

Écriture :

L’aéroport.  Un lieu où plusieurs inconnus se croisent pour un bref moment.  Qui sont-ils?  Que transportent-ils dans leurs bagages?  Choisis ton inconnu, soit il attend quelqu’un, soit il attend son vol, décris la personnalité, le comportement, les réactions de ton personnage en fonction de la situation vécue.  ( Portail de CEC p.28 )

Mathématique :

On suit ma progression…   nous avons débuté Vision 2 ce matin

Histoire :

  • Manuel « Présences » p.30-31…  avant de faire les activités proposées dans le cahier d’activités, il fait l’enquête proposé par son manuel : Décris en quelques mots les habitants de la Nouvelle-france au XVIIe siècle.  Quelles sont leurs caractéristiques?  Où habitent-ils?  Pourquoi sont-ils en Nouvelle-France?
  • Cahier d’activités p.18
  • Manuel p.32-33 ( L’impact de l’arrivée des français sur les populations autochtones )
  • Cahier d’activités p.19
  • Manuel p.34-35 ( Une colonie de peuplement )  :Le roi de France vous demande de prendre la relève des compagnies en Nouvelle-France et de voir au peuplement du territoire.  Quelles mesures mettrez-vous en place?  Présentez ces mesures sous forme de règlements.
  • Cahier d’activités p.20

Science :

Il termine la révision du premier chapitre de son manuel ( L’atome )

Il travaille sur une SAÉ  ( Atomix ) proposée par son manuel.

Si il a du temps…  ouf…  évaluation du premier chapitre.

Anglais :

  • Cahier « Turning Point » de CEC : Task 2 : Are Your Parents…  Reasonable? p.12-17 ***  Une lecture typiquement québécoise 😉
  • Cahier « Turning Point » de CEC : Pronouns p.185-186

Il doit me choisir un roman en anglais et débuter la lecture cette semaine.  Il écoute déjà la télé en anglais…

Arts plastiques :

Il traîne…  il traîne…  il DOIT terminer son premier projet avant la fin de la semaine!

ECR :

ON traîne…  ON traîne ( hihihi )  cahier «Vivre ensemble de ERPI» p.9-10 sur les chamans autochtones et les prêtres en Égypte ancienne.

Lecture supplémentaire :

 

Pour le moment, je laisse de côté un tas de choses…  je m’en tiens à l’essentiel le temps que le rythme soit plus régulier pour moi et pour eux.  Pour le moment on se promène encore trop!

 

 

Publicités
Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Planification de la semaine (6e année)


Même chose pour lui que pour mon plus jeune, je savoure le plaisir de me promener ici et là pour nous construire un parcours qui cible plusieurs choses qu’il a encore besoin de travailler.  Je préfère me promener pour cibler les notions au lieu de suivre un manuel et revenir trop souvent sur des notions qu’il maîtrise déjà!  De toute façon, pour lui, c’est le bonheur puisque je cible des textes qui lui plaisent davantage pour le moment.

Mémorisation de la semaine (poésie)

Mots et dictées :

J’utilise le document proposé par une enseignante du 3e cycle : Cliquer ici

  • ambassadeur et ambassadrice
  • camp
  • combattre
  • compliment
  • comportement
  • emploi
  • emprunt
  • importation
  • impôt
  • jambon
  • membre
  • pompier et pompière
  • rassemblement
  • récompense
  • ressemblance
  • semblable
  • sympathie
  • sympathique
  • température
  • trembler

Dictées :

  • Les emprunts pour l’importation de jambon ne seront plus permis à l’avenir.
  • L’ambassadeur a donné une récompense aux sympathiques pompiers du quartier.
  • La ressemblance entre ces deux pompiers vous fera trembler d’étonnement!
  • Pour combattre ces incendies, il faut du matériel semblable à celui utilisé à Toronto.
  • Le rassemblement contre la hausse d’impôt a gagné la sympathie du public.

Dictée à la fin de la semaine : 

La colère des jambons
L’ambassadeur du Canada a décidé de charger des impôts à de sympathiques pompiers parce qu’ils avaient trop fait d’importations de jambon ! Cette situation en a fait trembler plus d’un. Le niveau de sympathie pour l’ambassadeur a diminué. On prévoit même un rassemblement majeur pour combattre des événements semblables ailleurs dans la province.

Travail sur le texte :

  • Je comprends la ponctuation : Effets spéciaux par Chelsea Donaldson ( Texto 6e de ERPI )
  • L’ordre dans une histoire : Des menaces inquiétantes (Tourmente à la roseraie de Vincent Grégoire)
  • Comprendre la situation initiale d’un conte : La boule de cristal ( que le début pour le moment, la suite la semaine prochaine! ) de Grimm (Français 6 l’atelier des lettres)

Situations d’écriture :

  • Donner son avis : Après la lecture de « des menaces inquiétantes » : Que penses-tu de l’attitude d’Étienne à l’égard du détective?  à ton avis, pourquoi le détective exige-t-il d’Estelle, de Jean-François et d’Étienne qu’ils se tiennent désormais à l’écart de l’enquête sur l’agression contre Mme Mathieu?
  • Inventer un passage du texte : Après la lecture de la situation initiale du conte : Le jeune homme est au milieu de la forêt.  Écris un court texte en imaginant ce qui va lui arriver (danger, rencontre, découverte d’un objet merveilleux…)
  • Situation d’écriture en extra : Tu te réveilles dans un pays imaginaire, peuplé d’animaux bizarres.
    Raconte tes aventures. Une fois ton texte terminé, souligne tous  les déterminants.

Voici mes petites fiches à découper : 

Situation d’écriture 1-6 septembre

Étude de la langue:

  • Le nom et les déterminants
  • Le verbe à l’infinitif
  • Verbe à l’étude : verbe être en entier!

 Mathématique :

  • Arrondir des nombres naturels
  • Multiplier un nombre à 3 chiffres par un nombre à 2 chiffres.
  • Résolution de problème

 Histoire :

C’est le premier départ cette semaine pour cette matière.  Comme je l’ai déjà mentionné je fais le programme de secondaire 1 du Québec, ou si vous voulez, le programme de 6e en France.

Cette semaine : L’orient ancien

  • Pourquoi et comment les hommes ont-ils inventé l’écriture?
  • Comment les premiers États s’organisent-ils?
  • Quel est le rôle de l’écriture dans l’Orient ancien?

J’utilise le manuel  «histoire géographie 6e de Bordas » et les fiches « histoire géographie 6 de Hatier »

J’aime bien cette méthode parce qu’elle propose des exercices pour explorer sur le web, des lectures d’images, de petites vidéos à écouter, etc.

Cette semaine, en plus des exercices proposés dans le manuel, on propose d’explorer le musée du Louvre et plus particulièrement « le scribe accroupi »

Quelle belle façon d’explorer je trouve!

 Histoire du Canada :

Je ne fais pas de programmes québécois en histoire cette année… en tout cas, pas celui de 6e année.  Par contre, j’utilise un très vieux manuel pour simplement « garder en mémoire » l’histoire du Canada pour le secondaire 3!

Cette semaine : À la découverte du nouveau monde

 Anglais :

On poursuit dans notre cahier « side by side » que j’aime bien car il revient sur la base…  plus « base » que ça… hum…  ce serait bien difficile! ha!  Pour CE fils en particulier c’est exactement ce qu’il a besoin.

Cette semaine :

  • Vocabulaire de la classe
  • On revient sur « Where » et « on »

Science :

Comme les dernières semaines ont été assez chaotiques…  hihihi..  nous ne sommes qu’à la leçon 3!

  • Comment les êtres vivants sont-ils adaptés à leur milieu?
  • Comment observer et comment inscrire tes observations.    Il choisit quelques choses dehors qu’il observe et note tout ce qu’il voit.

Pour le reste…  je verrai le temps de disponible!  😉

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

La boule de cristal (Grimm)


Mon fils de 6e utilisera ce texte pour l’étude des contes merveilleux.  Nous n’utiliserons que la partie « il était une fois » cette semaine.

Il était une fois…

Il était une fois une magicienne dont les trois fils s’aimaient fraternellement ; mais elle n’avait pas confiance en eux et croyait qu’ils voulaient lui ravir son pouvoir. Elle changea l’aîné en aigle, il habitait sur un pic rocheux et on le voyait parfois monter et descendre dans le ciel en décrivant de grands cercles. Le deuxième fut changé en baleine, il vivait dans les profondeurs de la mer et l’on ne voyait de lui que le jet d’eau puissant qu’il lançait parfois en l’air. Craignant d’être changé lui aussi en bête féroce, en ours ou en loup, le troisième fils prit secrètement la fuite. Or, il avait entendu dire qu’au château du soleil d’or il y avait une princesse enchantée qui attendait sa délivrance : mais chacun devait pour cela risquer sa vie, vingt-trois jeunes gens avaient déjà péri d’une mort lamentable, et il ne restait plus qu’un essai à faire, après quoi personne n’aurait plus le droit de se présenter. Et comme son cœur était sans crainte, il résolut de se rendre au château du Soleil d’or. Il avait longtemps déjà erré à l’aventure sans pouvoir le trouver quand il s’engagea dans une grande forêt dont il ne parvint pas à découvrir l’issue.

 

La rencontre avec la princesse

Soudain, il aperçut au loin deux géants qui lui faisaient signe de la main et lui dirent quand il les eut rejoints :
– Nous nous querellons à propos d’un chapeau, pour savoir à qui il doit appartenir, et comme nous sommes aussi forts l’un que l’autre, aucun de nous ne peut l’emporter ; les petits hommes étant plus malins que nous, nous te demandons de trancher la querelle.
– Pourquoi vous quereller au sujet d’un vieux chapeau ? demanda le jeune homme.
– Tu ne sais pas quelles vertus il a : c’est un chapeau magique, celui qui le met peut faire le souhait d’être transporté où il veut, et à l’instant il y est.
– Donnez-moi le chapeau, dit le jeune homme, je vais m’éloigner un peu et quand je vous appellerai, faites une course, celui qui m’aura rejoint le premier aura le chapeau. »
Il se coiffa du chapeau et s’en alla, mais comme il pensait à la princesse, il oublia les géants et continua son chemin. Tout à coup, il s’écria en soupirant du fond du cœur : « Ah, que ne suis-je au château du soleil d’or ! » Et à peine les mots furent-ils sortis de ses lèvres qu’il se trouva sur une haute montagne, devant la porte du château.
Il entra et traversant toutes les pièces, il trouva la princesse dans la dernière chambre. Mais quelle ne fut pas sa frayeur en la voyant : elle avait un visage de couleur cendre et tout ridé, des yeux troubles et des cheveux rouges.
– Êtes-vous la princesse dont tout le monde vante la beauté ? demanda-t-il.
– Ah, répondit-elle, ce n’est point là ma vraie figure, les yeux des hommes ne peuvent me voir que sous cet aspect hideux, mais afin que tu saches quelle est mon apparence, regarde dans ce miroir, il ne se laisse pas tromper, il te montrera mon image telle qu’elle est en réalité. »
Elle lui tendit le miroir et il contempla l’image de la plus belle fille du monde, et il vit des larmes de tristesse lui rouler sur les joues. Alors, il dit :
– Comment peut-on te délivrer ?
– Il te faut te faut te procurer la boule de cristal et la tenir devant le magicien pour briser son pouvoir, alors je reprendrai ma vraie forme. Ah, ajouta-t-elle, plus d’un a déjà trouvé la mort à cause de cela, et toi tendron, tu me fais pitié de t’exposer à de si grands dangers.
– Rien ne me retiendra, dit-il, mais dis-moi ce que je dois faire.

 

Le secret de la boule de cristal
– Tu sauras tout, dit la princesse ; en descendant la montagne sur laquelle se trouve le château, tu verras en bas, près d’une source, un auroch sauvage auquel tu devras livrer combat. Et si tu réussis à le tuer, il sortira de son corps un oiseau de feu qui porte dans son ventre un œuf incandescent, lequel contient une boule de cristal en guise de jaune. Mais il ne laissera pas tomber l’œuf qu’il n’y soit forcé, et s’il tombe par terre, il s’enflammera et brûlera tout alentour, et l’œuf lui-même fondra et avec lui la boule de cristal, et toute ta peine aura été en vain. »
Le jeune homme descendit à la source, où il trouva l’auroch haletant qui l’accueillit par des beuglements. Après une longue lutte, il lui enfonça l’épée dans le corps et il s’affaissa. Aussitôt il en sortit un oiseau de feu qui voulut s’envoler, mais l’aigle, le frère du jeune homme qui s’en venait en fendant les nuages, fondit sur lui, le chassa vers la mer et le perça de son bec de telle sorte que dans sa détresse, il laissa tomber l’œuf. Or il ne tomba pas à la mer, mais sur une cabane de pêcheur qui se trouvait sur la rive et qui se mit tout de suite à fumer, comme si elle allait être la proie des flammes. Alors des vagues hautes comme des maisons se soulevèrent, inondèrent la cabane et vinrent à bout du feu. C’était l’autre frère, la baleine, qui était venu à la nage et avait fait jaillir l’eau. Quand l’incendie fut éteint, le jeune homme chercha l’œuf et par bonheur il le trouva : il n’avait pas encore fondu, mais la coquille avait été fendillée par suite du brusque refroidissement, de sorte qu’il put sortir la boule de cristal sans l’endommager.
Quand le jeune homme alla trouver le sorcier pour lui présenter la boule, celui-ci lui dit : « Mon pouvoir est brisé, et à partir de maintenant, tu es le roi du château du soleil d’or. Grâce à cela, tu peux aussi rendre à tes frères leur forme humaine. » Alors le jeune homme courut retrouver la princesse et quand il entra dans sa chambre, elle y était dans toute la splendeur de sa beauté, et pleins de joie ils
échangèrent leurs alliances.

 

Wilhelm et Jacob GRIMM, La Boule de cristal.