Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

La soupe magique ( texte )


Il était une fois une pauvre fille qui vivait seule avec sa mère. Un jour, elle se rendit dans la forêt pour y cueillir des mûres. Elle rencontra une vieille femme qui vit tout de suite qu’elle était pauvre et avait faim.

« Prends ce pot, dit la vieille femme. Tu n’auras qu’à soulever le couvercle et dire : “Cuis, petit pot, cuis !” Et quand tu auras assez mangé, il te suffira de dire : “Arrête, petit pot, arrête !” Et tu n’auras plus jamais faim. »

La petite fille remercia la vieille femme et emporta le pot chez elle. Sitôt rentrée, elle souleva le couvercle et dit : « Cuis, petit pot, cuis ! » Immédiatement, le petit pot se mit à gonfler et à bouillonner et à se remplir d’une délicieuse soupe.  Quand la petite fille eut assez mangé, elle dit : « Arrête, petit pot, arrête ! » Le pot s’arrêta et elle remit le couvercle.  La petite fille et sa mère n’avaient plus jamais faim et tout alla bien jusqu’au jour où la mère eut envie de soupe alors que sa fille n’était pas là.

« Cuis, petit pot, cuis ! » dit-elle en soulevant le couvercle du pot qui se mit à bouillonner et à se remplir de soupe.

Quand elle eut assez mangé, la mère essaya d’arrêter le pot. Mais elle ne savait pas quels mots  prononcer. Elle remit le couvercle en place, mais le petit pot continuait à bouillir et la soupe se mit à déborder.  Le petit pot bouillait toujours : la maison entière fut remplie de soupe, puis la maison voisine, et la suivante, et toutes les maisons du village à l’exception d’une maison qui se trouvait un peu à l’écart.

C’est alors que la petite fille rentra chez elle. « Arrête, petit pot, arrête ! » dit-elle en voyant la soupe qui dévalait devant la porte de la dernière maison. La soupe arrêta de bouillir et de gonfler, et le petit pot s’arrêta de cuire.  Mais à partir de ce jour, quiconque voulait se rendre au village devait se frayer un chemin en mangeant de la soupe !

Margret et Rolf Rettich, 40 Petits Contes pour tous les âges.

Des questions pour aller plus loin…

  • Quels sont les personnages de ce conte?
  • Pourquoi le texte a-t-il comme titre : « la soupe magique »?
  • Pourquoi la soupe se met-elle à déborder?
  • Comment la jeune fille réussit-elle à arrêter le petit pot?

Si vous voulez télécharger le texte :

La soupe magique

Publicités
Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Découvrir des oeuvres…


Je suis en train de préparer le programme de français de mon dernier pour l’an prochain.  Un des manuels que je vais utiliser ( Français CE2 de Hatier ) propose quelques oeuvres à analyser en début de séquence de travail.

Je vais donc en profiter pour prendre ces 6 oeuvres pour en faire l’analyse en classe.

Si vous utilisez cette méthode…  je vous propose mes courtes fiches d’analyse.  Étant donné que mon fils ne sera qu’en 3e année, je fais l’analyse oralement avec lui et je lui demande de noter quelques éléments seulement :

Oeuvre 1_ Manège de cochons_Robert Delaunay

Oeuvre 2_ Femme cueillant des fleurs_Frantisek Kupka

Oeuvre 3_ Livre de la chasse_Gaston Phébus

Oeuvre 4_ Coin de rue_Daniel Bennett Schwartz

Oeuvre 5_ Littérature policière_Laurence Folie

Edition HATIER livre de français CE2

Oeuvre 6_ Le cabinet de l’alchimiste_David teniers Le Vieux

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Respecter notre planification?


Je réponds à une question reçue par courriel ce matin :

« Est-ce que tu respectes ta planification prévue tout le temps ? »

La réponse est oui et non…  j’explique pourquoi.

Lorsque je fais une planification annuelle, je sais exactement ce que j’aurai à voir dans l’année.  Je connais mon point d’arrivée.  Cette planification sera donc respectée… mais parfois même dépassée.

Cependant, lorsque je planifie ma semaine, il arrive très souvent que je dépasse mes attentes ou encore que je doive ralentir certaines sections de travail.

J’ai appris à bien vivre avec ce côté « élastique » de ma planification.  Pour moi, il n’y a rien de paniquant à ralentir pour mieux avancer éventuellement.  Parallèlement, il n’est pas du tout insécurisant de dépasser le programme prévu…  cependant, il me faudra m’ajuster éventuellement.

Il faut apprendre à bien vivre avec les imprévues de notre quotidien… même les retards!  Il ne faut surtout pas devenir esclave de cette planification et oublier le plus important : le rythme de notre enfant !

La planification me permet d’avoir un regard clair sur les objectifs que je désire atteindre;

Elle me permet de structurer ma journée pour éviter de chercher quelque chose à faire en classe;

Elle me donne la liberté d’avancer plus lentement ou plus rapidement;

Elle me donne surtout l’assurance que je n’ai rien oublié!

Bonne journée et bon début de semaine!

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Le glaneur d’étoiles ( poésie )


Le glaneur d’étoiles

Je voudrais cueillir des étoiles

Pour les semer au long des vies sans espoir.

 

Oh! que j’aimerais cueillir des étoiles!

De ces cristaux nocturnes,

Je ferais des gerbes de lumière

Pour ceux qui ont vécu, ont pleuré et sont morts.

 

Oh! que j’aimerais cueillir des étoiles!

En sillons de feu,

Je tracerais l’histoire de ces grands oubliés

Que nul ne connaît et ne connaîtra plus

 

Je voudrais cueillir des étoiles

Pour les semer au long des soirs.

 

 

Oh! que j’aimerais cueillir des étoiles!

De ces fleurs sans nom,

Je ferais des guirlandes éblouissantes

Pour la fête des gueux.

 

Oh! que j’aimerais cueillir des étoiles!

Aux enfants perdus

Je donnerais ces jouets rutilants,

Pleurs de joie dans la nuit.

 

Je voudrais cueillir des étoiles

Pour les semer au long des vies sans espoir.

 

P.Veilleux

 

 

 

Affiche, Cueillir des étoiles A005
source de l’image

Si vous voulez télécharger ce poème :

Le glaneur d’étoiles