Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Histoire de la boîte et du Croquemitaine ( texte )


Cot cot cot!… Fr fr fr fr!… Cot cot cot cot!…

C’est la poule Belle-Galine qui arrive, moitié courant, moitié Volant.  Dans tous ses états!

–         Si vous saviez, dit-elle, ce que j’ai vu dans le jardin, sur le petit fauteuil à Paulette!

–         Qu’est-ce que tu as vu? Demandent les trois autres bêtes.

–         J’ai vu une boîte.  Et, dans cette boîte, un affreux croquemitaine!

–         Ah! La! La! Un Croquemitaine dans une boîte!

–         Je l’ai vu comme je vous vois, mais tout en plumes jaunes.  Il m’a regardée aussi avec des petits yeux tout ronds et très méchants.  Et j’ai eu bien peur, car il a essayé de me donner un coup de son terrible bec.

–         Il faut – dit Biqueblanche – que j’aille voir ce Croquemitaine.

Et la voilà partie.  Et la voilà revenue.

–         Qu’est-ce que tu as vu? demandent les trois autres bêtes.

–         J’ai vu la boîte et le Croquemitaine qui est dedans.  Je l’ai vu comme je vous vois, mais tout en poils blancs.  Il m’a regardée aussi avec des yeux fendus, obliques et tout plein de malice.  Et j’ai eu très peur, car il m’a menacée de ses cornes.

–         Il faut – dit la petite chatte – que j’aille voir ce Croquemitaine.

Et la voilà partie.  Et la voilà revenue.

–         Qu’est-ce que tu as vu?  Demandent les trois autres bêtes.

–         J’ai vu la boîte de Croquemitaine qui est dedans.  Je l’ai vu comme je vous vois, mais couvert de poils noirs et hérissés.  J’ai vu sa gueule rouge remplie de dents pointues, ses griffes en avant…  Il m’a regardée avec des yeux pleins de feu.  Et j’ai eu très peur, car il a voulu me dévorer.

–         Il faut – dit le chien Frisé – que j’aille voir ce Croquemitaine.

Et le voilà parti.  Et le voilà revenu.

–         Qu’est ce que tu as vu? Demandent les trois autres bêtes.

–         J’ai vu la boîte et le croquemitaine qui est dedans.  Mais vous l’aviez toutes les trois mal regardé.  Car il n’a ni bec, ni cornes,  ni griffes.  Il est tout gentiment frisé comme moi et ses oreilles retombent de chaque côté de sa tête.  Il a de bons gros yeux et un nez camus.  En m’apercevant, il a remué la queue.  Et comme j’ai voulu le caresser avec ma langue, il m’a aussitôt caressé avec la sienne.  Et je n’ai pas eu peur, car j’ai compris qu’il n’était pas méchant.

–         Il faut, dirent les quatre bêtes que nous retournions ensemble voir ce Croquemitaine.

Mais juste au même moment, on entend la voix de Paulette qui appelle :

–         Riri!  Riri!

Puis elle ajoute :

–         Va chercher dans le jardin, sur mon petit fauteuil, le joli coffret à ouvrage que papa vient de m’apporter.  Je veux te le montrer.  Mais…  touche-le avec précaution!  C’est très fragile, il y a un miroir sur le couvercle.

 

Lina Roth

Histoires de cette maison-là , Éd. Sudel

***  Mon fils-4 était sous le charme…  ha!  Il a adoré cette histoire.

Si vous voulez la télécharger :

Histoire de la boîte et du Croquemitaine

Publicités