Conte pour le son « E »


Je poursuis ma préparation pour l’automne en première année, pour étudier le son « e » ( cheval, palefrenier, debout, relever, retourner,…) j’ai choisi ce tout petit conte :

 

Galipette et le fils du palefrenier

Il était une fois un jeune cheval nommé Galipette. Ce nom lui avait été donné parce qu’il aimait par dessus tout caracoler, gambader, faire le fou.

On le voyait souvent partir du fond de son enclos pour revenir vers le portail à grand galop. Il ne  s’arrêtait qu’au ras de la clôture et ses sabots en freinant soulevaient la poussière !Lorsque Jim, le fils du palefrenier, travaillait près de l’enclos, Galipette redoublait d’ardeur dans son galop. Il s’approchait si vite de la barrière que le jeune garçon tremblait à chaque fois ! Il lui semblait que le cheval n’avait pris tout cet élan que pour sauter par dessus lui et s’enfuir de l’enclos !

Un jour que Jim arriva seul devant l’enclos, il vit que la porte était restée ouverte… Galipette broutait tranquillement du foin, lui tournant le dos. Le garçon s’approcha tout doucement de la porte, afin de la fermer discrètement. Mais il se prit le pied dans un cordage dissimulé dans l’herbe et tomba lourdement par terre. Aussitôt, le cheval releva la tête, les oreilles dressées. Voyant le garçon à terre, il s’approcha en trottant. Le pauvre garçon, allongé de tout son long, vit donc arriver vers lui Galipette dont il avait si peur… et jamais il ne lui avait paru plus grand !

Le cheval se pencha vers lui et du menton le poussa doucement. Alors Jim compris qu’il essayait de l’aider à se relever. Le genou écorché et les membres endoloris, il se remit debout tant bien que mal, aidé par Galipette qui le poussait de la tête. Oubliant sa peur, le garçon ne put s’empêcher de caresser son cou. Ses poils étaient si doux ! Il lui dit même quelques mots à l’oreille pour le remercier avant de retourner en boîtant vers la porte de l’enclos pour la fermer.

De ce jour, Jim n’eut plus peur de Galipette et lorsqu’il le voyait arriver à grand galop du fond de son enclos, semblant foncer vers la barrière, il riait aux éclats, sachant bien que ce n’était qu’un jeu et que toujours le cheval s’arrêterait à temps.

Questions pour comprendre l’histoire :

  1. De quel animal parle-t-on dans cette histoire?
  2. Comment s’appelle-t-il?
  3. Pourquoi l’appelait-on ainsi?
  4. Comment s’appelle le fils du palefrenier?
  5. Que croyait-il que le cheval allait faire?
  6. Qu’arriva-t-il à Jim?
  7. Qu’a fait le cheval?
  8. Est-ce que Jim a encore peur du cheval?  Pourquoi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s