Publié dans Mathématique

Un conte mathématique


Tel que promis ( pour toi Nathalie)  je place un conte mathématique pour introduire le concept de dizaines, centaines et milliers.

Ce conte est raconté oralement:

Il y a très très longtemps au Royaume des lutins, une gentille demoiselle se questionnait sur son avenir.  Elle se demandait ce qu’elle pourrait bien faire comme travail qui pourrait aider sa communauté.

Elle marchait lentement dans le village, gardant l’œil ouvert pour essayer de dénicher le travail idéal.  Elle voyait le facteur qui apportait les lettres et les paquets, elle voyait le charpentier qui sciait ses planches pour construire la maison de son cousin, elle voyait la fermière qui apportait ses œufs au magasin du village, elle voyait le maire qui inspectait les travaux de construction de la nouvelle école, elle voyait…  elle voyait beaucoup de choses, mais rien qui la représentait vraiment.

Après avoir marché pendant longtemps, elle décida de se rendre au marché.  Elle voyait sur les étalages des légumes colorés, des fruits juteux qui dégageaient des arômes merveilleux,…  Elle se dit qu’elle pourrait peut-être devenir fermière, elle aimait tellement tous ces légumes et fruits.

Soudain elle aperçut un grand baril rempli de cornichons marinés.  Hum…  elle adorait ces légumes croquants marinés.  Oui!!!   Elle allait cultiver des cornichons et en faire des marinades ensuite!

Elle se rendit précipitamment chez elle et débuta son jardin potager.  Il était encore tôt au printemps alors elle pourrait préparer la terre suffisamment pour qu’elle soit prête lorsque le soleil enveloppera la terre de ses chauds rayons d’été.  Elle travailla fort, car il n’était pas facile de préparer la terre pour bien recevoir les semences.  Lorsque tout fut prêt, elle fit une petite montagne avec la terre, y poussa une graine et l’arrosa généreusement.  Elle était si heureuse d’avoir trouvé enfin un travail!

Les semaines passèrent et notre petite fermière s’occupa patiemment de sa petite graine : elle l’arrosa, enleva les mauvaises herbes, y plaça de la paille, et attendit…  finalement sous les chauds rayons de l’été et avec les bons soins de notre amie, 9 magnifiques cornichons ont poussé.  Elle était si heureuse, 10 magnifiques cornichons!  Elle les ramassa, frotta les épines et les mit à mariner.  Elle chercha un contenant approprié pour les mettre.  Après plusieurs heures de recherche, elle dénicha un magnifique pot de verre transparent jaune.  Il semblait refléter la lumière du soleil, ces cornichons seraient magnifiques dans ce pot!

Elle plaça donc ses cornichons dans le pot.  Le pot de verre contenait exactement 10 cornichons!

Cependant… 1 pot de cornichons ce n’était pas beaucoup si on voulait aider sa communauté.  Si elle voulait contribuer à la force du Royaume, elle devrait mettre un peu plus de graines en terre au printemps.

Ainsi, le printemps suivant, elle a préparé deux petites collines, et planta 2 graines.  Comme l’année précédente, elle arrosa sa terre, enleva les mauvaises herbes, plaça de la paille sous les cornichons et le soleil, avec ses chauds rayons, fit pousser 20 magnifiques cornichons.  Comme elle était heureuse!  Au moment de la récolte, elle plaça ses cornichons dans la marinade et débuta le remplissage de ses pots.  Elle remarqua que chacun des pots pouvait contenir 10 cornichons, elle réussit donc à faire 2 magnifiques pots jaunes de cornichons!  2 pots…  c’est mieux, mais nettement insuffisant pour bien aider la communauté et bien vivre.  Au printemps elle devra travailler beaucoup plus fort pour être capable de faire plus de conserves.

Ainsi le printemps suivant, elle prépara 10 collines et y planta 10 graines.  Comme elle savait maintenant prendre soin de ses plans, ils devinrent magnifiques.  Au moment de la récolte, elle constata qu’elle pouvait récolter 100 cornichons!   Imagine son bonheur, elle pourrait faire plusieurs pots de conserve cette année-là.  Elle prépara lentement ses cornichons et débuta sa mise en conserve.  Elle plaça ses pots jaunes devant elle et débuta.  Comme toujours elle plaça 10 cornichons dans chacun des pots.  Elle constata qu’elle avait pu faire 10 pots.  Comme elle était fière d’elle!

Elle décida d’apporter sa récolte au marché du village pour les vendre, mais…  comment les transporter?  Elle remarqua alors dans un coin de sa grange, une belle boîte orangée.  Elle plaça les pots à l’intérieur et constata que les 10 pots y entraient parfaitement. Elle se rendit donc au marché pour y vendre sa belle récolte.

Pendant la saison de l’hiver, elle réfléchit à son travail et se demanda comment le rendre encore plus productif.  Lorsqu’elle arriva au printemps elle demanda à son jeune frère de l’aider et ensemble ils préparèrent 20 collines.  Ouf, cet été-là ils ont dû travailler fort.  Après un été de dur labeur, ils ont réussi à récolter 200 cornichons.  C’était une récolte magnifique.  Ensemble, ils ont préparé la marinade et mirent les cornichons en pot.  20 pots furent alignés sur la table.  Quelle satisfaction d’avoir eu une aussi belle récolte!  Ils placèrent 10 pots dans une belle boîte orangée et firent de même pour les 10 autres.

Depuis ce temps…  notre lutin travaille chaque été pour amasser de magnifiques cornichons, en faire des pots de marinades et les vendre au marché.  Elle a tellement bien travaillé que dorénavant elle doit demander à son voisin de lui prêter sa belle charrette bleue pour y mettre 10 boîtes à chaque automne.  Elle a donc réussi à amasser 10 boites de 10 pots de 10 cornichons!!!

Publicités