Publié dans J'aimerais vous dire que...

Est-ce essentiel…


Je crois qu’en choisissant l’école à la maison nous choisissons toujours une avenue hors sentier… donc marginale.  Qui n’a pas dû répondre aux éternelles questions : «Pourquoi faites-vous l’école à la maison?»  «Hein?  As-tu peur de décrocher de tes enfants?»  «Vous faites parti d’une secte ou quoi?» «Tu n’as pas peur que tes enfants se mettent à te haïr pour leur avoir fait ça!?»… et encore… Bref, au fil du temps,  j’ai été confronté à toutes sortes de questions.

Au début de notre aventure, on se cachait presque…  c’était tellement inusité et…  hors norme…  Je répondais à toutes ces questions les dents serrées essayant presque de m’excuser pour ce choix que nous avions pourtant fait.  Que de fois, j’ai essayé de détourner discrètement la conversation pour ne surtout pas aborder la famneuse question de l’école.

Puis…  peu à peu…  un deuxième enfant est venu rejoindre les rangs de notre école et encore un troisième…  les réponses si vagues laissent place maintenant à des revirements incroyables!!!

Par exemple :

Une mère me demande :

« Pourquoi faites-vous l’école à la maison?

  • Parce que j’aime mes enfants…

  • Ben là…  c’est pas une raison pour retirer les enfants de la société? Moi aussi j’aime mes enfants.

  • Vraiment.  Surement pas de la même façon que moi… et en passant je ne vis pas seule avec mes enfants dans une tente au fond d’une grande forêt… Je vis DANS la société avec mes enfants.

– Ouin…  sérieusement…

  • Je suis sérieuse.  J’aime mes enfants.  Je vis dans la société.

– Tu dois surement faire parti d’une secte ou quelque chose comme ça.

  • Hum…  secte ça veut dire quoi?

  • ben tu sais les groupes de… ben qui finissent toujours par se tuer ou se faire arnaquer par un gourou.

  • hum…  le mot secte veut pas dire ça vraiment…  C’est un ensemble de personnes qui partagent la même philosophie?  Alors je suis en mesure de te dire que…  Oui!   Je suis dans une secte car nous sommes plusieurs à penser que faire l’école à la maison est une bonne chose.  Je partage donc cette « philosophie» avec eux.

En passant…  toi aussi tu fais alors parti d’une secte car TU crois la même chose que plusieurs autres personnes… tu partages la même philosophie qu’eux : l’école est le seul lieu pour apprendre et tu crois même qu’il vaut mieux laisser les enfants dans les mains de professeurs qui savent comment contrôler nos enfants beaucoup mieux que toi-même…  hum…    Ce n’est pas ça une secte?  Les professeurs sont les gourous modernes non?

oups…  eeeeeeeeeeeeeeee….  ben…………… ha ha ha

Il m’arrive souvent maintenant d’expliquer pourquoi je fais l’école à la maison,  pourquoi j’ai choisi de vivre cette expérience extraordinaire avec mes enfants que j’aime.

Je ne me sens pas coupable…

pas marginale…

pas une mère irresponsable…

Non…  j’aime vraiment mes enfants…

Et… j’ai déjà hâte de voir, lorsqu’ils seront adultes, ce que cette aventure aura laissé comme trace…  J’espère avoir la chance de prendre par la main mes petits enfants et de les conduire ( comme CEIRAM) vers cette belle aventure.

Pas vous?

Publicités
Publié dans mes découvertes, Primaire - 1ère année, Primaire - 2e année, Primaire - 3e année, Primaire - 4e année, Primaire - 5e année

Les goûters philo


De la philosophie pour le primaire.  Magnifique! 

Une très belle découverte que cette collection…  Vous la connaissez?  Des petits livres qui ont l’air de rien mais qui donnent l’opportunité aux enfants de 8 ans et plus de réfléchir…

Voici le verso d’un des volumes : la fierté et la honte

La honte et la fierté, on les ressent : on peut devenir tout rouge, on a très chaud, certains tremblent, d’autres sentent leurs yeux se remplir de larmes, leur cœur battre très fort, ou ont envie de rire, de sauter, de crier, parfois on ressent tout cela à la fois. Les fiertés sont des signes de victoire, elles sont le signe qu’on a osé, persévéré, réussi, le signe qu’on a eu du courage. En s’accumulant, elles construisent quelqu’un que l’on aime bien, quelqu’un avec qui on se sent bien : soi-même.

Des petits livres qui  guident et apprennent à mieux se connaître!!!  À lire et relire!!!

Publié dans Primaire - 3e année, Primaire - 4e année

Tables de multiplication


Les fameuses tables…  Je trouve tellement monotone cet apprentissage mais en même temps si important lorsque vient le temps de faire les divisions ( par exemple).   Mon fils de 4e se situe maintenant dans l’étape que j’appelle «l’entretien».  Comme toujours, ( et oui… je vous permets de rire…  hi hi) je suis toujours à la recherche de nouveaux jeux, nouvelles ressources pour les mémoriser plus rapidement.

Au fil du temps j’ai ramassé plusieurs ressources :

Au départ on travaille les bonds…  de 2, de 3,…

Par la suite nous utilisons un tableau à double entrées ( fait maison… un peu comme Montessori) et finalement  l’enfant commence à mémoriser mais en utilisant les trucs s’il y en a.

Par la suite,  j’utilise des «flashcards» comme par exemple sur ce site :

http://www.multiplication.com/flashcards.htm un côté la multiplication, l’autre côté le résultat.  Et on joue…

1-  On étale sur la table côté multiplication visible.  Choisir une carte, dire le résultat, vérifier.

2-  On étale les cartes côté résultat visible.  Choisir une carte, deviner quelle multiplication pourrait être de l’autre côté.  Vérifier.

3-  Étaler les cartes côté résultat visible.  Ranger les cartes par colonne pour refaire la table de multiplication.

4-  Dominos :  étaler les cartes côté résultat visible.  Retourner une carte côté multiplication pour commencer.  Le but est de faire une chaîne de dominos avec les nombres des multiplications qui correspondent.

exemple : 4X6, 6X8, 8X2, 2X9,…  attention on choisit les cartes côté visible seulement!!!

On utilise aussi les dés :

Pour les tables de 1 à 6 on utilise des dés normaux mais par la suite on utilise des dés à 10 faces.  L’enfant brasse les dés et doit compléter la multiplication.

Par la suite pour bien digérer on utilise différentes choses :  Bingo des multiplications,  Éditions de l’envolée «coloriage codé», feuilles de drill,  jeux de société comme mathable, smaths, audio bingo,…

J’utilise souvent des sites de générateurs d’exercices :

http://themathworksheetsite.com/

et pour les mordus d’ordi…  http://www.oswego.org/ocsd-web/games/Mathmagician/cathymath.html et plusieurs autres!!!

Finalement…  On s’amuse un peu dans l’effort!