On dirait que…


On dirait que d’avoir décidé de réintégrer le CNED l’an prochain a secoué mes troupes…  ha ha ha  Je trouve cela bien amusant comme si le CNED allait changer leur quantité de travail.  Nous utilisions déjà la moitié de notre matériel qui vient d’Europe alors…  le CNED….  ce sera la même chose!!!  Nous avons déjà fait le CNED auparavant et j’ignore pourquoi ils ont gardé comme souvenir qu’ils travaillaient très forts.  Pourtant nous avons toujours utilisé du matériel en plus : grammaire, dictées, maths Lyon, KONOS, histoire du Québec, histoire du monde, dessin, etc… Je pense tout simplement que mes enfants confondent travailler beaucoup et être poussé par le temps ( les fameuses évaluations de musique et d’art)!

Mais avant de faire le grand saut officiellement il me reste encore des questions à éclaircir :C’est bien beau le BAC de la terminale mais ensuite????  L’enfant n’a pas de diplôme de secondaire V du Québec et???  Est-ce que le BAC français sera reconnu partout ici?  Pour un emploi?  Un enfant qui passe son brevet français pourrait-il passer aussi son DES?  Y a-t-il possibilité de ne faire que l’examen d’histoire pour avoir le fameux DES?  Qu’est-ce qui est mieux, vraiment mieux pour nous???  un DES? ou un brevet?  Mon plus vieux veut continuer ensuite alors l’idée de passer à l’université sans faire de détour au CEGEP est assez reluisant mais par contre je ne voudrais pas qu’il se retrouve avec de la difficulté pour trouver un éventuel emploi parce qu’il n’a pas le fameux DES demandé partout.  Je mélange peut-être un tas de choses…  L’ignorance…

Une autre chose me gruge un peu l’esprit…  la commission scolaire…  quitter notre calme pour affronter la tempête est-ce une bonne avenue???

2 réflexions sur “On dirait que…

  1. Le brevet, c’est une attestation de connaissances qui a lieu à la fin de la 3e… donc du sec 4. Ça ne « donne » rien ici au Québec. C’est pratiquement obligatoire en France.

    En terminale, c’est le BAC, il correspond à un DEC général, et il est reconnu par toutes les universités du Québec. Selon le programme choisi à l’université, certain cours peuvent même être crédités, mais en sciences, il y a parfois des cours supplémentaires à suivre. Il faut se renseigner à chaque place.

    Pour ce qui est de se trouver un emploi… ça a longtemps tracassé LP, mais on dirait qu’il a compris que les employeurs ne demandent jamais le bulletin… Il travaille depuis plusieurs années et personne ne lui a jamais rien demandé…

    Quand l’enfant va passer son BAC à Marie-de-France, il a un diplôme officiel et reconnu à ce moment là. Ça doit largement suffire pour un emploi d’étudiant…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s